5 mai 2019

A.C. Hello

A.C. HelloA.C. Hello est poète. Crée des situations. Dessine, peint et écrit. Un passage (rapide mais efficace) dans le collectif L’Armée noire. Elle pratique la lecture performative comme une nécessité (Festival Off d’Avignon, Centre Européen de Poésie d’Avignon, Médiathèque de Bourges, Marché de la Poésie de Paris, Maison de la Poésie de Paris, Le Lieu/Inter (Québec), Festival International de Poésie de Gaziantep, Brussels International Underground Poetry Fest, Festival Jazz à Luz, Festival Les Bruissonnantes, Rencontres de la Performance FRASC, Théâtre Kantor/ENS Lyon, Manifesten à Marseille, ENSA de Bourges, Théâtre de l’Échangeur, Les Parvis Poétiques…). Expose également. Elle a publié dans de nombreux fanzines et revues (papier ou internet, dont Tapin, Remue.net, Libr-critique.com, La Vie manifeste, Overwriting, Chimères, Armée Noire, Catastrophes, Attaques, L’Intranquille, Pli, Invece, Mouvement, Boxon, Bruit, Territoires Sauriens…) & ses textes ont été diffusés dans quelques émissions de radio (émissions ‘Poètes en 1/2 deuil’, ‘Poètes sans papiers’, ‘Les poètes vestiaires’, ‘L’invité culture’ sur France Info, ‘À l’improviste’ sur Radio France Musique…). Elle crée la revue Frappa en 2014, qui existe en version numérique et papier.

A.C. Hello - Animal Fièvre - trAce 049
A.C. Hello - Animal Fièvre - trAce 049
trAce 049 – 2xCD – 2019
8 flaps cardboard sleeve, 125 x 180 mm
Buy CD

 

A.C. Hello live with Quentin Rollet, Guillaume Loizillon and Laurent Saïet
© Élodie Petit.
A.C. Hello live with Laurent Saïet
© Sébastien Brias

Animal Fièvre

CD 1
1. Sinistre en pays d’occupant
2. 24 hommes
3. Quant au soldat mort
4. Pierre K. (solo)
5. La guerre dans ma gueule
6. La fabrication d’une bombe
7. la Suite
8. La première nuit
9. La dictature de la valeur d’échange
10. le Grelot dans ma tête

CD 2
1. La fabrication d’une bombe (remix Patrick Müller + Jac Berrocal)
2. Extrait de « Naissance de la gueule” (live à l’Échangeur lors des 20 ans de trace label)
3. La dictature de la valeur d’échange (solo, live au Salon du livre libertaire)
4. La guerre dans ma gueule (live aux Instants chavirés)
5. Ravagé (live aux Instants chavirés)

A.C. Hello : textes & voix
Jac Berrocal : trompette
Jean-Noël Cognard : batterie
Guillaume Loizillon : electrosonics
Patrick Müller : electrosonics
Thierry Müller : guitare, basse, Farfisa, synthétiseur, Tone generator
Quentin Rollet : saxophone, Monotron
Laurent Saïet : guitare, basse

1/1>1/10 enregistrés en direct à l’auditorium du conservatoire de musique de Châtenay-Malabry, le 1er novembre 2016.
2/1 enregistré au studio Pierre Schaeffer, Châtenay-Malabry.
2/2 enregistré live lors des 20 ans de trAce label au théâtre l’Échangeur, Bagnolet, le 27 juin 2015.
2/3 enregistré live au Salon du livre libertaire, Paris, le 22 avril 2017.
2/4 & 2/5 enregistrés live aux Instants Chavirés, Montreuil, le 23 novembre 2016.

Enregistrements, mixage, production : Patrick Müller.

Cover design : A.C. Hello

Ce qui se joue dans les lectures performées d’A.C. Hello, c’est une lutte entre ce qui relève de la littérature (le texte écrit, c’est-à-dire travaillé pour fournir au lecteur un objet textuel « définitif ») et ce qui pourrait se nommer une parole suffoquée (une parole qui s’arrêterait au bord du cerveau et des lèvres, comme étouffée, comme happée par ses propres trous). Ce qui se donne à entendre et à voir ici, c’est cette lutte, sans victoire ni échec à la clé, d’aucun bord. Une lutte qui est le fait même de vivre, et dont le corps est l’espace – un espace occupé aux frontières poreuses d’où s’échappent, en débordements successifs, mots et souffles. Le corps, submergé, comme en transe, n’est plus là que pour incarner cette poétique de l’être au monde.
Dans cette collaboration avec les musiciens Jac Berrocal, Jean-Noël Cognard, Guillaume Loizillon, Patrick Müller, Thierry Müller, Quentin Rollet et Laurent Saïet, la musique n’intervient ni comme accompagnement esthétique ni comme illustration. Elle n’est ni support ni habillage. Ici, elle se crée en extension autonomisée de la transe de l’auteure ; la musique, par sa puissance, par sa relation physique à la parole n’est pas en lutte ni en discussion avec la poésie, mais en écho de lutte, en répercussion de résistance, en amplification de la densité poétique.

What is at stake in A.C. Hello’s performed readings is a struggle between what belongs to literature (the written text, worked to provide the reader with a “definitive” textual object) and what could be called a “suffocated” speech (a speech which would stop at the edge of the brain and lips, as if it were smothered, snatched up by its own holes). A struggle to live, that will never win and never fail, and whose territory is the body. An occupied territory whose boundaries are porous and from which words and breaths escape by successive overflows. The body is in a trance, only there to embody this poetics of Being in the World.
On this album with musicians Jac Berrocal, Jean-Noël Cognard, Guillaume Loizillon, Patrick Müller, Thierry Müller, Quentin Rollet and Laurent Saïet, music is neither an aesthetic arrangement nor a musical wrapping. It is an autonomous extension of the author’s trance. By its power, by its physical relation to the author’s speech, music is not in struggle or in discussion with poetry, but is an echo of the struggle, a repercussion of the poetic resistance, an amplification of the poetic density.

 

Quelques publications de A.C. Hello :
Paradis remis à neuf (Livre + CD, éditions Fissiles, 2014)
Naissance de la gueule (Al Dante, 2015)
Revue Frappa (http://www.poesie-frappa.com)

Facebook