Les productions de L'invisible – L'Information

10,00

CD – trAce 018 – 2003

Travail vocal & électronique. Détournement situationniste de textes et de musiques mêlant Robert Wyatt, Léo Ferré et Moondog avec Thomas Pynchon.
Vocal & electronic work. Situationist manipulation of texts and music : False « covers » of Robert Wyatt, Léo Ferré, Moondog… with texts by Thomas Pynchon & others.


Track listing:
Petits guerriers.

Ne vous flattez pas…
Uzi 1.
Les vaches qui puent.
Ground Zéro.
Les Chaussons Rouges.
Parking.
Oussama’s Blues.
Silence.
Scène de chasse I.
Les Singes Rouges.
L’Information.
Strange/Krazy.
Uzi 2.
Chasseur.
Scène de chasse II.
Les Artistes.
Soyons heureux !
Portrait de Florence en vert et vermillon.
All is loneliness pour moi.
C’est plus froid.
La Chansonnette du négatif.
Lawrence d’Arabie.
La lumière http//.
Dopper’s dream.
Pi’s Blues.
Sa bite à lui.
Soumission.
La Sexualité, Marielle.
Il est trop tôt encore.
Habibi.
Ceux qui inventent…

UGS : trAce 018

Description

« Un ouvrage très référencé, à la croisée des genres. Entre chant choral, cabaret jazzy, karaoké, chant traditionnel, poésie, montage radiophonique, reprises de musiques populaires, journal télévisé… Tout le spectre du son médiatisé. […] Au niveau littéraire rien de moins que Machiavel et Thomas Pynchon. Et ou sont convoqués Moondog, Stravinsky, Robert Wyatt, à titres divers, pour les musiques. Et Gil Woman en guest star pour la section art. […] Musique éminemment hybride, mêlant un large panel musical, allant des reprises d’airs populaires de Carlos Jobim, Léo Ferré et Nana Mouskouri, à des envolées très electro-pop, allant du chant traditionnel au beat techno, en passant par la chanson scattée jazz, des relents de dark-ambient, ou de trance techno et d’un blues  contrapunctique à une bossa ou un air de tango. Et nous assisterons à une grande reprise des genres : la voix du présentateur télé, celles des dramatiques radiophoniques, celle de l’hôtesse de l’air, avec aussi des renvois aux bandes-annonces de films, au slogan, au ton discursif des années 50/60, tous les clichés de la voix médiatisée. […] Plus qu’un situationnisme revendiqué, j’y verrais davantage un post-modernisme cultivé, maniant fort bien la référence, et, ou nous serions davantage dans l’art de la juxtaposition, du mix, que du dé/collage. » Revue & Corrigée (2005)

Informations complémentaires

Poids 150 g